fliens fraternels -29-11-15.TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES

 

lf-29-11-15.pdfliens fraternels -29-11-15.pdf (1.02 Mo)

 

Le retour glorieux du Christ sera précédé par un déchaînement de violence tant dans les forces de la nature que, comme nous le voyons aujourd'hui, dans le cœur de l'homme, ce qui se manifeste par les horreurs provoquées par certains , à croire qu'ils sont totalement possédés. Nous voyons la guerre dans les pays, les attentats, les avortements, la méchanceté, la calomnie, même au cœur des paroisses la division frappe différents services, causant des blessures . A la terreur et à l'affolement des nations, Jésus oppose l'attitude du disciple qui attend dans la prière la venue de son Seigneur. De la qualité de notre vie dépend la qualité de nos attentes. Car le vrai bonheur de l'homme est hors d'atteinte des moyens qu'il peut mettre en œuvre : ce bonheur il le reçoit de Dieu et la prière est le chemin par lequel le Seigneur vient emplir le cœur de son disciple. Jésus loin d'exploiter la peur la désamorce. Les évènements bouleversants, loin d'être la fin de tout ne sont que le début d'un monde nouveau, l'annonce d'une rencontre. En contraste avec la peur des hommes, voici que surgit la radieuse vision du Fils de l'homme dans la gloire même de Dieu. La liturgie de l'avent veut nous remettre dans cette situation d'attente du Christ qui vient. Ouvrons-nous à cette venue pour que le jour du Seigneur ne tombe pas sur nous à l'improviste, mais nous trouve avec un cœur préparé, qui désire de toute son ardeur, la rencontre qu'il présente comme la source d'un bonheur infini. "

Redressez-vous, relevez la tête, car votre Rédemption approche."

Diacre Jean François

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site