Le sacrifice du Christ

 

LE SACRIFICE DU CHRISTEpine
Aucun sacrifice ne peut être comparé à celui du Christ. Ce qui donne à celui-ci une valeur inégalable, c'est que Jésus est le Fils de Dieu, lui-même Dieu, devenu homme uniquement par amour pour nous.


Des hommes meurent pour des causes qu'ils croient justes ou pour la vie de leurs semblables, ou parfois pour la gloire de Dieu, ce sont des personnages dont on garde la mémoire. Mais Jésus, Fils de Dieu Créateur des cieux et de la Terre, connaissait auprès du Père une félicité parfaite que personne ne pouvait troubler..., et s'il l'a quittée volontairement, c'est pour nous.

Il est venu parmi nous comme un homme, mais parfait, saint, et juste, toujours obéissant au Père qui l'avait envoyé.

Il a partagé la souffrance humaine, connu le mépris, l'incompréhension, le rejet, la trahison, la haine. Plus que cela, le Fils bien-aimé de Dieu s'offre lui-même en sacrifice, jusqu'à connaître une mort atroce, salaire du péché des hommes, comme pour payer nos dettes d'amour, et nous permettre d'entrer au ciel un jour, comme le bon larron. La sainteté de Dieu exigeait ce sacrifice sanglant.

Objet du rejet des hommes, Jésus, l'homme parfait, aurait pu remonter au ciel sans passer par la mort (ce que prônent les musulmans), mais qui alors aurait été son substitut ? Par le sacrifice de la Croix, il a fait la paix : « le châtiment qui nous donne la paix a été sur lui et par ses meurtrissures nous sommes guéris » (Esaïe 53). Rien n'est aussi grand, profond, sublime, que le sacrifice de Jésus, et il était nécessaire pour sauver les pécheurs que nous sommes.

Que ta mort, ô Sainte Victime, soit toujours présente à nos yeux ! Ton sang a lavé nos crimes. Seul ton sang nous ouvre les cieux.


J.René BOYER

Du côté de Dieu et des hommes : les signes des temps "Liens Fraternels" Bulletin n° 750 du 13 avril 2014

Date de dernière mise à jour : 22/04/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×